Les hauts faits de Macky Sall à Kaffrine

De 8Kaffrine, au cœur du Sénégal des profondeurs, le candidat de la Coalition Benno Bokk Yakaar, a parlé à la Jeunesse sénégalaise, dans un style qui rompt avec les meetings classiques.
A mi chemin de la campagne électorale, le chef de l’Etat s’est dit heureux de constater partout où il est passé, l’engouement, les chaleureux et enthousiastes accueils que les jeunes et les femmes, en centaine de milliers, lui ont réservé. Une communion qui traduit leur adhésion aux politiques mises en œuvre depuis sept ans. C’est pourquoi, le Président Sall a décidé de continuer avec vigueur son combat contre les inégalités. Et bâtir ainsi un Sénégal de tous, un Sénégal pour tous. Macky Sall invite la jeunesse à pointer le regard vers l’avenir pour construire un Sénégal qui favorise l’employabilité et l’emploi des jeunes.
Cette dynamique est d’ailleurs lancée avec  la construction de Centres de formations professionnels et techniques dans toutes les capitales départementales. A cet effet, l’enveloppe de 50 milliards FCfa nécessaire pour sa mise en œuvre est déjà dégagée. Un autre projet dénommé Formation-Ecole dont l’objectif est d’enrôler 25 000 jeunes sera lancée sur la période 2019-2024 pour un budget de 50 milliards FCfa.
Le Sénégal de demain, d’après le Président Sall, valorisera le potentiel inépuisable de l’économie numérique. Une bonne raison qui justifie le lancement de quatre nouvelles initiatives. Il s’agit de la création d’un corps dédié à 50 000 jeunes pour s’occuper de reboisement et de la protection des forets. Le programme zéro bidonville, actuellement en cours dans le cadre de la restructuration du quartier Liberté6 Baraka. Il vise l’édification de 100 000 logements sur les cinq prochaines années. Quant au programme zéro déchet, il cherche la création d’emplois à travers le système de collecte et de recyclage des ordures.

Les hauts faits de Macky à Kaffrine

Dans la région naturelle du Ndoucoumane, la Délégation à l’Entreprenariat Rapide (DER) à déjà financé 18300 jeunes porteurs de projets. La route Kaffrine-Nganda, longue de 37 kilomètres (18 milliards FCfa) est une veille doléance des populations usagers qui, actuellement, est en train d’être satisfaite par le gouvernement en place. Les travaux ont déjà été lancés. Dans le cadre des accès universels, 41 forages ont été réalisés dans la région alors que la CMU a fini d’enrôler 52120 personnes.
Si seulement 75 millions CFfa ont été injectés à Kaffrine par le régime de Wade en douze ans, son successeur a quant à lui mis 164 millions à la disposition des jeunes et des femmes en sept années. Sans parler de l’érection d’une caserne de sapeurs pompiers, d’un hôpital de 150 lits, de 08 daaras modernes, d’un bloc scientifique, d’une université à vocation agricole entre autres. La région a bénéficié de la vague de mécanisation de l’agriculture et la distribution de semences certifiées. Par ailleurs, pour rompre définitivement avec les inondations, le plan d’assainissement de la commune de Kaffrine est, actuellement, en cours d’exécution. Le Ndoucoumane, durant les prochaines années, étrennera un stade régional moderne, un nouveau lycée et un complexe frigorifique.
Au regard de toutes ces réalisations qui maillent l’étendue du territoire national, Macky Sall est présenté comme le mieux profilé, le mieux outillé, le plus engagé et le plus dévoué pour positionner le Sénégal sur la rampe de l’émergence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *