Rareté du poisson : Les pêcheurs sénégalais au chômage technique, faute de carburant

i-senegal.net-Le poisson se fait rare depuis plusieurs semaines sur le marché sénégalais. À l’origine, une inactivité des pécheurs artisanaux contraints au chômage technique depuis près de 2 mois, faute de carburant.

À Soumbédioune (Dakar), les pêcheurs ont défilé dans la rue pour crier leur ras-le-bol. Ils ont barré la route sur la corniche pour réclamer du carburant, informe la Rfm ce midi. Même situation à Thiaroye-sur-mer où les pêcheurs dénoncent également un manque de carburant qui dure depuis 2 mois. Conséquences : les ménages souffrent et les marchés ne sont pas approvisionnés. Une situation similaire notée à Cayar (Thiès) où « après six mois de campagne, c’est 6 mois de saison morte », s’insurge un pêcheur intervenu sur la Rfm pour interpeller l’État.

À Saint-Louis dans la Langue de Barbarie, à Goxu Mbathie, Guet-Ndar et Santhiaba, les activités des pêcheurs sont ralenties par la pénurie d’essence, entraînant de fait le blocage de 400 pirogues, signale l’APS. Sur les 20 stations-services de la ville qui approvisionnent les pêcheurs, seules deux disposent d’essence, regrette Doudou Tall Ndiaye, porte-parole des pêcheurs.

Il faut noter que près de 2400 m3 d’essence ont été mis sur le marché sénégalais depuis le 31 décembre, rassure pour sa part la Société africaine de raffinage (Sar).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *