Ousmane Sonko « mitraille » Madiambal Diagne et Cheikh Yérim Seck : « Macky Sall est mon seul interlocuteur, je n’ai pas le temps des « bodio bodio, soukhou» qu’il m’envoie

I-senegal.net-Ce samedi, Ousmane Sonko a foulé le sol du village de Darou Salam Doyoli dans la nuit du dimanche à 2 heures du matin. Le leader du Pastef/Les patriotes s’est entrevu avec le chef religieux Serigne Abdou Dia Mbacké qui a prié pour lui, en lui faisant savoir que tout va mal au Sénégal. Interpellé sur l’affaire qui défraie la chronique depuis l’annonce d’un deal dont le candidat déclaré à la présidentielle  serait partie Ousmane Sonko brise le silence. « Je ne vais pas me prononcer sur cette affaire. Personne ne nous enseigne certaines stratégies en politique et en communication. Ainsi on veut me divertir sur mon trajectoire pour me barrer la route, mais c’est peine perdue » a-t-il minimisé.

 

Répondant Madiambal Diangne et Cheikh Yérim Seck, le parlementaire les a foudroyés, tout en défiant le chef de l’Etat. « Certains me surnomment le candidat des réseaux sociaux, alors qu’il ont peur de moi. C’est pour cela qu’on essaye de ternir mon image avec un gros mensonge, à chaque 5 heures de temps. A cet effet, je ne peux plus répondre à ces derniers du fait que j’ai un objectif à atteindre. En effet, le candidat Macky Sall est mon seul interlocuteur, mais je n’ai pas le temps de ces « bodio bodio », « Soukhou » qu’il m’envoie. Leur campagne de diabolisation justifie que je suis sur la bonne voie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *