Les jeunes khalifistes risquent la Chambre criminelle

Deux des jeunes khalifistes proches de Barthélémy Dias, accusés d’avoir planifié et mis en exécution le sabotage d’un meeting de l’Apr (pouvoir) et le saccage des bus Dakar Dem Dikk, ont passé la nuit d’hier à la Maison d’arrêt de Rebeuss.

Pape Konaré, Arona Sall ont été placés sous mandat de dépôt par le Doyen des juges d’instruction. Ce dernier a retenu contre eux l’infraction d’association de malfaiteurs, actions diverses, destruction volontaire de biens publics, vol en réunion, coup et blessures volontaires avec incapacité temporaire de 60 jours.

L’un des mis en cause Habib Mboup dont le père est décédé lors de sa garde-à-vue, a recouvré la liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *