Avec des éléments précis, Mamour Diallo démontre la vénalité d’Ousmane Sonko

I-Senegal.net-En réponse à une question de L’Observateur sur la probité d’Ousmane Sonko, Mamour Diallo a apporté des éléments précis pour démontrer la vénalité du personnage. Lisez…

 

Vous mettez donc en cause sa probité ?

A 100% ! Ne vous laissez pas tromper par sa barbichette, son côté donneur-de-leçons et ses hypocrites discours de Monsieur Propre.

J’invite les journalistes à se rendre à la Direction générale des impôts et des domaines où ils pourront vérifier très aisément que lorsque Ousmane Sonko en était le secrétaire général, la gestion des terrains attribués au syndicat était très subjective.

Des agents ont reçu des parcelles de terrain alors qu’ils ne remplissaient pas les critères, uniquement parce qu’ils étaient ses amis (notamment ses compagnons de route depuis l’université).

D’autres agents, qui remplissaient les critères, se sont vu blacklister par Sonko et ses affidés et n’ont pas eu de terrains, uniquement parce qu’ils s’étaient opposés à lui sur des questions de principe.

Le vrai Ousmane Sonko est très différent de l’image qu’il cultive. Moi, je le connais trop pour me faire avoir par sa stratégie de mystification.

Il est très vénal, malgré les apparences. Sonko s’est fait vendre par la SICAP sa maison de la Cité Keur Gorgui pendant qu’il était en vérification fiscale dans cette société. C’est plus qu’un conflit d’intérêts, c’est du trafic d’influences, à la limite de la corruption.

L’homme est également assoiffé de pouvoir, rancunier, mais surtout, pour quelqu’un qui se pare de soi-disant principes religieux, c’est un individu d’une profonde mauvaise foi, d’où sa facilité à salir la réputation des gens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *