Une étudiante arrêtée pour interruption volontaire de grossesse

i-senegal.net-Depuis hier, mardi 13 novembre 2018, c’est la traque des étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). Après l’arrestation de quatre d’entre eux avec 1 kilogramme et 20 cornets, un autre étudiant, cette fois-ci une fille, a été épinglée pour « Interruption volontaire de grossesse » (Ivg). M. D. a été conduite au commissariat de Point E. 

En effet, elle a été surprise par les policiers à l’hôpital Gaspard Camara sis à Grand Dakar, où elle s’était rendue pour une échographie, suite à des douleurs au ventre survenues après avoir utilisé des produits abortifs.

Selon Vox Populi qui donne l’information, l’étudiante avait ingurgité des produits abortifs, après 6 mois de grosesse. Ce qui lui a causé des douleurs au niveau du bas-ventre. Le médecin qui l’a consultée a déclaré que le fœtus était sans vie depuis quelques jours et que la fille risquait même de perdre la vie.

Elle a été conduite dans les locaux de la police de Point E. Mais vu la gravité de son état, elle continuait à saigner et semblait peu consciente, elle a été de nouveau admise à l’hôpital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *