Nouveau code de l’environnement : les peines pour la coupe illégale de bois corsées

i-senegal.net-L’Assemblée nationale, réunie vendredi en séance plénière, a adopté le projet de loi portant code forestier, à l’unanimité des députés présents.

Les parlementaires, à la demande de leur collègue Abdou Mbow du groupe Benno Bokk Yaakaar (BBY, majorité), ont adopté ce texte sans débat.

Le nouveau Code forestier consacre l’alourdissement des peines. « Il y a trois choses, la notion de trafic de bois, de commanditaire, de groupes organisés et surtout la notion de trafic international de bois. A ces incriminations, nous avons appliqué des sanctions dont la première est le relèvement des peines qu’elles soient privatives de liberté ou de sanctions financières. La sanction est au moins de 4 ans mais elle peut aller jusqu’à 10 ans. Sur le plan financier, les amendes peuvent aller jusqu’à 10 millions de francs CFA», a déclaré le ministre de l’Environnement, Mame Thierno Dieng.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *