Pierre Goudiaby Atepa défend le leader de Pastef : « Si Ousmane Sonko pense qu’il y’aura 2 Premières dames voilées au Palais, c’est son droit »

En visite hier chez l’archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye, à la résidence « les Badamiers » sise à Fann résidence, le leader du mouvement « Sénégal Rek », Pierre Goudiaby Atepa s’est attaqué aux politiciens. A en croire l’architecte et candidat  à la candidature de l’élection présidentielle de 2019, « beaucoup de politiciens se sont pas là que pour leurs propres biens ». Prenant par ailleurs la défense du leader de Pastef-Les Patriotes, Ousmane Sonko, Atepa appelle ceux qui le critiquent à se concentrée sur son programme puisque, dit-il « sa croyance ne nous intéresse pas … ». « Si mon jeune frère Sonko » pense qu’il y’aura 2 Premières dames voilées au Palais « mais c’est son droit ! ». Et d’ajouter : « Moi, je respecte les croyances des uns et des autres. L’essentiel c’est que tout cela se passe dans la transparence. Si c’est effectivement ce qu’il croit, je pense qu’il ne faut pas   en faire un faux débat. Je pense également qu’il faut que les Sénégalais s’intéressent aux programmes des uns et des autres. Ce n’est pas parce que tu n’aimes pas les bretelles que je porte que vous allez dire « oui, je n’aime pas ces bretelles. En quoi cela nous est égal ? Voyons quels sont les programmes des uns et des autres. M. Sonko a un livre-programme. Ceux qui veulent critiquer son programme n’ont qu’à critiquer le programme. Je pense que, pour certains, cela fait un peu désordre qu’il y ait deux femmes voilées au milieu du Président. Si c’est à ça qu’il faudra habituer, on s’y habituera et rien d’autre. Cela dit, force est de reconnaitre que M. Sonko est un garçon extrêmement intelligent mémé s’il lui manque peut-être un peu de pratique internationale. Et cela, est un autre débat ! » C’est par cette pique que le leader de « Sénégal Rek » et candidat à la présidentielle a conclu son face-à-face avec les journalistes devant la résidence de l’archevêque de Dakar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *