Diagna cité dans une affaire de fraude fiscale

L’homme d’affaires Diagna Ndiaye est cité dans l’affaire Isabelle Adjani. L’actrice française est visée par une enquête pour blanchiment de fraude fiscale ouverte par le parquet financier et confiée à l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclciff).

Au départ, selon Libération, qui donne l’information, les enquêteurs s’intéressaient au montage d’une société de la star immatriculée en juillet 2014 dans les Îles vierges britanniques. Le journal indique qu' »en épluchant les comptes (de cette société), les policiers sont tombés sur un prêt dont ils tentent de percer le mystère puisque l’auteur du virement n’est autre que Diagna Ndiaye ».

Cette information est confirmée par le magazine français L’Express qui, selon Libération, rapporte : « Isabelle Adjani a dû révéler (aux policiers) qu’elle avait signé, le 4 février 2013, un contrat de prêt avec Diagna Ndiaye. Selon le document consulté par L’Express, ce contrat réalisé ‘dans un cadre amical’ et ‘dans un souci de confort financier de Mademoiselle Isabelle Adjani’ matérialise un prêt sur dix ans de 2 millions d’euros, sans intérêts, payable au plus tard à l’échéance du 31 décembre 2022. »

Le magazine français estime que Diagna Ndiaye pourrait être « entendu au moins comme témoin dans un premier temps ». « Sollicité à son bureau à Dakar par téléphone et par mail par l’Express, l’ami de la star n’a pas souhaité faire de commentaire », rapporte Libération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *